Qu'est-ce que l'autisme ?


L’autisme est un trouble envahissant du développement ayant un impact sur le fonctionnement neurocognitif. Il affecte plus souvent les garçons  et se manifeste avant l’âge de 3 ans.

Ses formes varient d’un enfant à l’autre, il existe autant d’expression du syndrome que d’enfant. C’est pourquoi les spécialistes préfèrent parler de troubles du spectre autiste. Cependant 3 éléments cumulatifs à des degrés plus ou moins importants caractérisent l’autisme : des troubles des interactions sociales, des troubles de la communication, des comportements restreints, répétitifs et stéréotypés. D’autres signes symptomatiques peuvent également s’ajouter comme des troubles psychomoteurs, des troubles sensoriels, des troubles du sommeil et des troubles de l’alimentation.

Troubles des interactions sociales
Les interactions sociales verbales et non verbales sont au centre de la communication. Une personne interagit avec une autre et provoque chez elle une action en réponse. Chez l’autiste cette interaction est faible, inexistante ou inadaptée. L’entrée en interaction est ainsi difficile ou étrange.

Quelques exemples de troubles des interactions sociales :
- absence de réponse à un sourire
- absence de réaction à l’appel de son nom
- indifférence face à la présence d’autrui
- refus de contact
- activités solitaires

Troubles de la communication
Le langage verbal et non verbal chez les personnes atteintes d’autisme est soit absent, soit minimisé, soit complètement étrange. Ce trouble de la communication peut apparaître même après un début de langage. Le langage n’a pas forcément valeur de communication.

Quelques exemples de troubles de la communication :
- répétition mot pour mot de la question posée
- compréhension limitée ou particulière
- ne pointe pas du doigt, ne montre pas les objets
- absence d’intonation appropriée
- difficulté à utiliser les pronoms personnels adaptés


Comportements restreints, répétitifs et stéréotypés
Le comportement de l’autiste est centré sur une seule et même activité avec les mêmes objets et de manière répétée. Ce comportement répétitif est anormal et s’étend aussi bien à des activités motrices simples qu’à des rituels compulsifs.
Quelques exemples de comportements :
- balancement du corps
- battement rapide des mains en ailes de papillon
- manipulation étrange des objets (tournoiement, alignement …)
- fixation d’un objet ou de la lumière pendant de longues heures
- colère en cas de changement dans son environnement
- utilise la main de l’autre pour attraper un objet (main outil)



Comment aider un enfant autiste ?

Le dépistage précoce est essentiel pour l’enfant et les parents.

Il permet en effet une prise en charge par la mise en place rapide d’un accompagnement et d’une éducation adaptée notamment grâce aux thérapies cognitives et comportementales.  A travers plusieurs méthodes l’enfant autiste pourra acquérir  plus d’autonomie, compenser en partie ses déficiences, progresser et être stimuler pour développer ses compétences et s’intégrer dans la vie sociale et scolaire. Ces thérapies font intervenir plusieurs thérapeutes : psychologues, orthophonistes, psychomotriciennes.

Il permet également de donner  une information aux parents qui peuvent ainsi mieux comprendre leur enfant et trouver les prises en charge les mieux adaptées. Tout en restant parents, ils sont de véritables partenaires ; leur rôle est essentiel. D’ailleurs ils sont nombreux aujourd’hui à se regrouper en association afin d’aider les familles (voir les associations partenaires) dans ce parcours du combattant qu’est la prise en charge d’un enfant autiste.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :